Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer cette page

Dangers des cyclos : les assureurs en campagne

Dangers des cyclos : les assureurs en campagne
Actualité , 30/10/2008

Les accidents en cyclomoteur représentent, pour les jeunes de 14 à 17 ans, la première cause de décès et de blessure. En 2007, 105 cyclomotoristes âgés de 14 à 17 ans sont morts sur les routes françaises et 5 751 ont été blessés. Beaucoup en garderont un handicap à vie.

prévention

Face à ce lourd constat, les assureurs de la FFSA et l'association Prévention Routière unissent leurs efforts pour diminuer l'accidentologie des jeunes cyclomotoristes.
Leur action s'articule autour de deux axes : la prévention et la sensibilisation des jeunes, et la demande d'adoption de mesures de sécurité par les pouvoirs publics.

Inciter les jeunes à changer leur comportement

De nombreux accidents pourraient être évités ou avoir des conséquences moins lourdes à condition de réduire les comportements à risque qui peuvent être fatals sur la route.

Les assureurs de la FFSA et l'association Prévention Routière se sont donc engagés en 2004 sur un nouveau programme d'actions communes, destiné aux jeunes : « Penser à rentrer en vie ».
Ce programme comprend notamment la publication régulière d'études et de recherches, la promotion du recours au « capitaine de soirée » (« celui qui conduit, c'est celui qui ne boit pas »), l'édition de documents pédagogiques pour les établissements scolaires, la réalisation de campagnes de sensibilisation.
Plusieurs documents, supports multimédia et campagnes de sensibilisation concernent plus particulièrement l'adolescent et le cyclomoteur.

 

Obtenir des pouvoirs publics des mesures de sécurité

Les assureurs de la FFSA et l'association Prévention Routière demandent aux pouvoirs publics deux mesures pour améliorer la formation et la sécurité des jeunes cyclomotoristes :

  • faire du Brevet de sécurité routière (BSR) un véritable permis de conduire, avec un examen et une formation adaptée aux besoins réels de chaque adolescent ;
  • mettre en place un contrôle technique des deux-roues motorisés afin d'éviter le débridage et le kitage de très nombreux cyclomoteurs, qui peuvent donner lieu à des accidents extrêmement graves.

  

Mortel Scooter, une campagne pour faire réfléchir

Le 30 octobre, les assureurs de la FFSA et l'association Prévention Routière lancent Mortel Scooter, une campagne de sensibilisation à destination des jeunes usagers de cyclomoteurs.
Cette campagne a pour objectif de combattre le sentiment d'invulnérabilité des jeunes et de les confronter à la réalité en leur montrant les conséquences de certains comportements sur la route.

Le site www.mortelscooter.fr propose des vidéos avec le témoignage de jeunes victimes d'un accident de scooter parlant de leur vie après l'accident et de professionnels confrontés quotidiennement aux accidents de cyclomotoristes et à leurs conséquences, ainsi que des vidéos d'accidents de scooters.
La campagne inclut aussi la diffusion de spots sur les radios écoutées par les jeunes et une opération nationale de sensibilisation à la sortie de collèges et de lycées dans la plupart des départements français.