Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer cette page

L’assurance des deux-roues à moteur en 2012

Actualité | Etudes et Statistiques , 19/12/2013

Pour la troisième année consécutive, la FFSA et le GEMA ont réalisé une étude sur l’assurance des deux-roues à moteur. Les principaux enseignements de l’année 2012 montrent que malgré une baisse du nombre de deux-roues motorisés et une diminution du nombre d’accidents corporels, les véhicules de 3ème catégories demeurent très accidentogènes comparés à l’ensemble des véhicules en circulation.

Au 31 décembre 2012, les 4 millions de deux-roues assurés en France représentent 8 % de l'ensemble des véhicules assurés. Le parc des deux-roues se décompose de la façon suivante : 27 % de cyclomoteurs, 48 % de motocyclettes et 25 % de motocyclettes légères.

 

assurance auto | sécurité routière
L’assurance des deux-roues à moteur en 2012

Chiffres clés 2012

Evolution 2012/2011 du parc de motos : 0 %

Cotisations d’assurance des deux-roues : 909 millions d’euros

Nombre de blessés en cyclomoteur / en auto : 10 fois plus (6 fois plus pour les motos)

14 milliards de kilomètres parcourus en deux-roues en 2012

En 2012, le nombre de deux-roues est en baisse (-1,6 %) alors que la croissance des voitures est légèrement positive (+1,4 %). En 2012, le parc des cyclomoteurs (scooters et mobylettes) enregistre un recul de 6 % et cette tendance s’amorce sur le parc des motos qui, après une hausse de 2,9 % en 2011, est stationnaire en 2012. Toutefois, les motos de plus de 125 cm3 continuent leur croissance (+1,4 %).

 

Avec 14 milliards de kilomètres parcourus durant l’année, le mode de déplacement en deux-roues, stable depuis 4 ans, a représenté 2,5 % du total de la circulation routière, soit un doublement en presque 20 ans (1,3 % du trafic en 1994).

 

Structure et évolution du parc des véhicules deux-roues

 

En milliers

TOTAL
Cyclomoteurs

Motos
légères

Motos
+125cm3

TOTAL
Motos

Autres
2/3 roues

Ensemble des
véhicules de
3ème catégorie

2011

1 0869781 8002 7782224 086

2012

1 0189531 8252 7782264 022

Variations
2012/2011

-6,3 %-2,6 %+1,4 %0 %+2 %-1,6 %

Source : FFSA-GEMA

Le nombre d'accidents corporels reste élevé

Comparé à l'ensemble des véhicules, le nombre de blessés et de tués est nettement plus élevé pour les usagers de deux-roues. L’observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) a constaté en 2012, 23 236 blessés et 843 tués en deux-roues motorisés. Cela représente 30,6 % de l’ensemble des blessés de la route et 23,1 % du nombre de tués.

Concrètement, le nombre de blessés parmi les conducteurs de cyclomoteurs est près de 10 fois supérieur à celui enregistré pour les automobilistes. Pour les conducteurs de motos le rapport est de 6 pour 1.

 

A noter : 88,7 % des accidents corporels impliquant des conducteurs de scooter ou de mobylette surviennent en zone urbaine.

 

Sur le long terme, on observe une évolution de la fréquence des blessés très différente entre les motos et les cyclomoteurs. La fréquence des blessés en moto a considérablement diminué (-7,8 % en moyenne annuelle de 1994 à 2012) tandis que pour les conducteurs de cyclomoteurs, la baisse a été plus faible (-1,5 % en moyenne annuelle sur la même période).

 

On constate cependant en 2012, une baisse sensible du nombre de blessés et de tués usagers de cyclomoteurs (-12,3 % et -18,6 %). Parallèlement, le nombre de blessés et de tués usagers de motocyclettes est également en baisse par rapport à 2011, avec une évolution respective de -8,9 % et de -12,6 %. Toutes catégories d’usagers confondues, la baisse du nombre de tués est de 7,8 % sur la même période. Cette tendance s’explique notamment par une météo peu clémente (vague de froid du début de l’année 2012), contraignant les usagers de deux-roues à reporter l’utilisation de leurs véhicules.

 

Une baisse du nombre de deux-roues volés

Entre 1994 et 2012, le nombre de véhicules deux-roues volés a diminué en moyenne de 2,7 % par an contre 6,2 % par an pour les voitures. La fréquence des vols a ainsi diminué plus rapidement pour les voitures (-7,6 % par an en moyenne) que pour les véhicules deux-roues (-5,3 %).

 

En 2012, un peu plus de la moitié des motocyclettes sont assurées en dommage au véhicule (54,6 %) et 73,6 % sont assurées contre le vol.

 

Des cotisations d’assurance stables

En 2012, les cotisations d’assurance des deux-roues s’élèvent à 909 millions d’euros. Elles enregistrent une évolution de +0,5 % par rapport à 2011 et représentant près de 4,7 % de l’ensemble des cotisations des véhicules assurés. Sur l’année, le montant moyen de la prime d’assurance pour un véhicule deux-roues est de 225 euros HT.

 

 

Définitions des véhicules de 3ème catégorie : moins de 4 roues à moteur

cyclomoteur : véhicule dont la puissance ne dépasse pas 50 cm3,

motocyclette : véhicule dont la puissance n'excède pas 73,6 kilowatts (100 ch),

motocyclette légère : véhicule dont la cylindrée et la puissance n'excèdent pas respectivement 125 cm3 et 11 kilowatts.

 

 


 

L’équipement des usagers de deux-roues motorisés : une charte pour sauver des vies

Le mardi 3 décembre 2013, Assureurs Prévention a signé la charte nationale pour inciter les usagers de deux-roues motorisés à acquérir et porter un équipement muni de protection. Aux cotés de la Sécurité routière, de constructeurs, d’équipementiers et d’associations d’usagers et de prévention, Assureurs Prévention confirme ainsi son engagement à poursuivre ses actions de sensibilisation et de prévention autour de l’équipement du conducteur et du passager de deux-roues motorisés.